Les 7 aspects positifs de la dépression

Connaissez-vous les bienfaits de la dépression ?

2
304

C’est l’été, il fait beau, il fait chaud, tout va bien, la plupart d’entre nous sont en vacances ou vont bientôt l’être …

Alors pourquoi parler d’un tel sujet ? La dépression…

Pourquoi évoquer quelque chose d’aussi douloureux pour les personnes qui le vivent ainsi que pour leur entourage ?

Parce qu’il n’y a pas de moment défini pour en être atteint.
Parce que je veux vous parler d’un secret bien gardé.
Parce que je veux apporter de l’espoir à ceux et celles qui sont plongés dedans actuellement.
Parce que la connaissance d’un phénomène, quel qu’il soit, nous permet de mieux le maîtriser.
Parce que j’ai beaucoup de personnes dépressives dans ma clientèle et qu’elles ont guéri et en sont sorties grandies.

Petit tour d’horizon pour information…

  • Selon l’Organisation Mondiale de la Santé, la dépression est la première cause d’incapacité dans le monde !
  • La dépression est une maladie qui touche tous les âges, depuis l’enfance jusque très tard dans la vie.
  • On compte plus de 300 millions de personnes dans le monde souffrant de dépression soit une augmentation de plus de 18 % de 2005 à 2015.
  • Les femmes sont plus atteintes que les hommes.
  • Elle peut conduire au suicide
  • Seulement 50 % des malades sont soignés
  • La dépression nécessite un traitement médicamenteux en parallèle avec un suivi en psychothérapie

Changement de point de vue

Fréquemment, l’opinion des personnes concernant cet état de santé mentale est très négative. C’est une maladie qui est redoutée et perçue comme redoutable …sauf pour celles qui en sont sorti

À votre avis, pourquoi ?
Comment expliquer ce changement de point de vue ?

En fait, c’est qu’il existe des aspects positifs à la dépression.
Eh oui… Incroyable, non ?
Je sais… ce n’est pas ce dont on vous parle d’habitude et vous avez le droit d’être sceptique.
Mais ces bénéfices existent.
Et je vais vous les faire découvrir.
Alors suivez-moi…

Les 7 bénéfices de la dépression

1. Moment d’arrêt

Une personne atteinte de dépression va se retrouver pratiquement du jour au lendemain complètement démunie.

Elle sera incapable d’avoir les activités « normales » qu’elle assumait la veille encore.
Elle n’aura plus d’énergie et ressentira une grande fatigue et un grand besoin de dormir. En plus de tous les autres symptômes : trouble du sommeil, de l’appétit, pensées obsessives, état d’esprit négatif, grand désarroi, profond mal-être, immense souffrance psychique, idées noires, etc…

Sans parler de l’angoisse qui s’ajoute au reste.
Elle devra être mise en arrêt de travail si c’est une professionnelle.

La personne dépressive devra obligatoirement se « pauser ».
Et cet arrêt forcé pourra être très bénéfique.

Nous autres, êtres humains, ne faisons pas de dépression pour « rien ».
Autant, nous pouvons avoir un accident sans cause apparente, juste peut-être, celle d’être au mauvais endroit au mauvais moment.

Autant, il existe un faisceau de raisons à la base de symptômes dépressifs.
C’est donc un bon moment pour faire le point, pour éclaircir l’origine de son mal-être, pour comprendre ce qui nous arrive.

De s’interroger sur nous-même, sur notre vie, nos objectifs, nos besoins, etc…
De faire le point, le bilan.

2. Remise en question

Beaucoup de mes clients atteints de dépression arrivent dans mon bureau se demandant pourquoi ils sont dans cet état.

Jusqu’à présent, ils avaient réussi à faire face aux aléas de la vie.
La plupart se sentaient forts…avant de tomber…

Beaucoup, cherchant à se rassurer, mettent ça sur un événement particulier comme :

 

  • une perte d’emploi
  • une rupture dans ses relations
  • un trop grand stress au travail ou dans leur vie
  • un changement mal vécu : déménagement, nouveau poste, mise à la retraite, etc
  • problèmes relationnels

Cependant, nombreux sont ceux qui avaient déjà vécu une ou plusieurs de ces situations dans leur vie sans faire de dépression.
Et vous imaginez si tous les humains vivant ce style de faits faisaient une dépression ???
Ça serait dramatique !

Pourquoi cette fois-ci leur réaction est-elle différente ? Qu’est-ce qui justifie qu’ils aient l’impression d’être tombé dans un trou sans fin, de se noyer, de ne plus se reconnaître ?

Comment se fait-il que ça se déclare maintenant et pas il y a 6 mois quand a eu lieu « l’événement » ou dans 6 mois ?

Beaucoup de questions qui feront sortir la personne de sa zone de confort et l’obligeront à faire une démarche d’introspection.

Le fait de venir en thérapie permet cette remise en question si nécessaire pour aller plus loin, pour comprendre ce qui se passe dans notre vie.

3. Prise de conscience

Au cours de cette analyse, la personne va faire des découvertes qui vont toucher :

  • ses croyances
  • ses habitudes
  • son comportement
  • son fonctionnement avec les autres
  • ses « casseroles » (tout ce qu’on traine de notre passé que nous n’avons pas réglé)
  • etc…

Elle va être confrontée à ses limites…
Cela va lui permettre de :

  • reprendre sa vie en main
  • faire des choix
  • mettre en place de nouvelles attitudes
  • régler des problèmes qui étaient enfouis ou trop présents
  • se donner de nouveaux buts
  • se réaligner
  • etc

4. Découverte des soutiens

Vous le savez, lorsque l’on vit un moment difficile et surtout lorsqu’il se prolonge (ce qui est très habituel dans ce cas), nous réalisons qui sont nos amis et/ou les personnes sur qui nous pouvons compter.

Et il y a régulièrement des déceptions… des deuils à faire… qui peuvent être douloureux.
Mais également de belles découvertes.

Des gestes, des attentions, des soutiens de collègues, de membres de la famille, de proches, de voisins auquel on ne s’attendait pas.
Qui sont réconfortants, touchants, émouvants.

C’est une période intéressante pour faire le tri dans nos relations et se poser les questions suivantes :

  • Quelles sont les personnes qui nous tirent vers le haut ?
  • Qui ont un impact positif sur nous ?
  • Qui font ressortir le meilleur de nous-même ?
  • Sur qui nous pouvons compter ?
  • Qui nous font du bien ?
  • Qui sont fiables ? fidèles ? sans jugement ?

Pour ensuite choisir dans notre entourage qui va rester dans notre cercle ou non. 

5. Remaniement psychique

De se retrouver ainsi faible, sans ressource, à la merci du moindre incident de notre quotidien, ça fait réfléchir !

Tous mes clients, sans exception, voulaient s’en sortir, ne plus vivre cet enfer.

Mais comme disait Einstein : » La folie, c’est de faire toujours la même chose et de s’attendre à un résultat différent. »

Si vous répétez les comportements que vous avez eu avant de tomber malade, il est évident que vous allez provoquer les mêmes conséquences. C’est pourquoi certaines personnes font des rechutes, deviennent dépressifs chroniques.

Par contre, si vous profitez de cette occasion que vous offre la vie pour vous renouvelez, changez votre état d’esprit, vos priorités, vos réflexes, votre manière de penser…

Alors là, vous serez gagnants !

Vous effectuerez un remaniement psychique que vous déciderez, choisirez. Vous deviendrez plus auteur de votre vie !

6. Meilleure compréhension des autres

La souffrance engendrée par la dépression, l’état pantelant dans laquelle elle va vous jeter, la dépendance aux autres qu’elle va créer …va avoir un impact sur votre ego, votre orgueil, votre contrôle, etc…

Vous allez devoir faire preuve d’humilité pour vous même.
Vous allez réaliser ce que d’autres ont pu vivre.
Vous allez découvrir qu’une souffrance psychique, même si elle ne se voit pas comme une jambe cassée peut être violente, durable, intense.
Vous allez du coup développer de l’empathie, de la neutralité bienveillante plutôt que du jugement, de la compassion.

Parce que c’est ce que vous aurez reçu, vécu, découvert.
Parce que vous vous serez enrichi au travers de ce cheminement.

7. Évolution et apprentissage

Une des grandes angoisses que traverse les personnes souffrant de dépression et qui commence à aller mieux, c’est de retomber, de faire une rechute. C’est effrayant pour elles.

Ce qui est important de savoir, comme je le disais au début, c’est que la dépression n’arrive pas pour rien. Vous avez accumulé durant des mois, voire des années, les éléments dans votre « vase psychique » et un jour, il a débordé.

En faisant une thérapie, vous allez devoir le vider, faire le tri, vous donner des outils pour vous en sortir.

Vous allez faire des apprentissages, acquérir des connaissances.
Vous saurez quelle stratégie mettre en place en prévention et comment réagir si jamais vous étiez confronté à des situations potentiellement déclencheuses.

Par ailleurs, tout le cheminement que vous aurez effectué fera de vous une autre personne, qui aura évolué, ne sera plus la même.

Vous aurez grandi !

Conclusion

Alors, si un jour vous devez traverser cette épreuve qu’on appelle dépression, gardez en tête que cela peut être bénéfique pour vous et donnez-vous la chance d’en tirer parti.

2 Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here