Laisser-aller et professionnalisme (fait vécu)

Il y a quelques mois, j’ai été sollicitée par une personne afin de donner une conférence à un groupe de professionnels pour une date au milieu du printemps.
Nous avons eu plusieurs échanges pour vérifier ma disponibilité à la date du colloque, pour parler de ma conférence et enfin, pour que j’envoie les documents nécessaires :
offre de service, biographie, résumé de la conférence, photo, etc.
J’ai même commencé à préparer des éléments de contenu !
Puis, de mon côté,  j’ai organisé une conférence en fin d’année et une autre pour le début du printemps. J’ai donc laissé momentanément ce projet « sur la glace ».
Il y a quelques temps, j’ai décidé de me remettre au travail sur ce projet.
J’ai alors réalisé que je n’avais pas eu de nouvelles sur les détails de cette journée.
J’ai donc appelé et je me suis fait dire qu’ils avaient changé de thème et donc, que je ne participais plus au colloque.
J’avoue que je suis restée interloquée!
Il arrive régulièrement, lorsqu’on est en charge d’un projet de ce genre, que le thème évolue, voir change, comme dans ce cas.
Là, n’est pas le problème.
Par contre, la moindre des politesses aurait été de me prévenir dès que possible.
J’avais réservé cette journée et je ne l’ai donc pas rendu disponible pour d’autres interventions.
Et j’avais déjà mis des heures de travail dessus.
Enfin, c’est parce que je me suis renseignée que je l’ai su !
Il aurait simple et facile de m’envoyer un courriel dès que la décision avait été prise, m’annonçant que ma participation n’était plus requise, le thème du colloque ayant changé et me remerciant de ma participation.
L’explication qui m’a été donné est que, je cite : « Comme je n’avais pas eu de nouvelles en fin d’année, ni de contrat à signer, c’est que ma candidature n’avait pas été retenue… »
Il ne m’a jamais été précisé que le contrat serait envoyé en fin d’année…
C’était donc à moi de deviner… Et pour des événements prévus plus de 6 mois à l’avance, il arrive que je reçoive les papiers administratifs tardivement, les échanges par téléphone et courriel faisant foi.
Étant frustrée, j’ai en parlé autour de moi. Et plusieurs personnes, m’ont rapporté des anecdotes similaires :
  • des personnes qui ne viennent pas à leur RDV et cela, sans prévenir
  • des retours d’appels qui ne sont pas faits
  • des contrats non honorés
  • des documents qu’on oublie d’envoyer
  • des arrivées au réunion en retard, pas préparé
  • des engagements qui ne sont pas tenus…
La liste est longue !… malheureusement !
Aussi je m’interroge sur les notions de professionnalisme et de respect.
Et parallèlement, sur un certain laxisme qui semble se développer autour de moi.
Toutes les études vous le diront, aujourd’hui, avec la mondialisation, il est primordial, si vous désirez professionnellement vous faire :
  • connaître
  • apprécier
  • référer
  • suivre
  • etc…
d‘être attentif à vos interlocuteurs, à vos clients de les traiter avec respect, de vous préoccuper qu’ils aient toutes les informations, les services, les éléments nécessaires pour leur confort, de vous assurer que tout soit clair pour eux
Bref, que vos collègues, clients, partenaires, sentent qu’ils sont importants pour vous !
Ils auront d’autant plus envie de travailler avec vous ou pour vous.
J’ai évoqué le monde du travail.
Mais pour aller plus loin, cette attitude, qui – à mes yeux – est une règle de politesse de base, est valable dans tous les domaines de notre vie : familial, conjugal, amical, sportif, etc…
Souvent, ça ne prend que quelques minutes, voire secondes de votre temps … mais les retombées peuvent être très importantes.
Alors pensez-y lorsque vous aurez « la flemme de répondre », d’accomplir ce pour quoi vous vous êtes engagé, de rendre ce qui vous a été demandé, etc
N’oubliez jamais que l’on récolte ce que l’on sème!
Et pour conclure, il y a cette citation dont, malheureusement, je ne connais pas l’auteur, mais que je trouve très pertinente !
« La manière dont vous faites ressentir les personnes autour de vous en dit beaucoup sur vous ! »
Sur ce, je vous souhaite de belles journées printanières pleines de respect et de politesse !
P.S : je vous invite à m’écrire sur ce sujet ou sur toute autre question, domaine que vous voudriez évoquer ou dont vous aimeriez que je parle.
A bientôt le plaisir de vous lire à mon tour.

J. Arbogast
pbagnpg@wneobtnfg.pbz
Auteure, coach, conférencière, formatrice, infopreneure,
ma mission est d’inspirer le plus de personnes à rebondir plus facilement et bien vivre leur vie!

Jacqueline ARBOGAST

pbagnpg@wneobtnfg.pbz
Auteure, coach, conférencière, formatrice, thérapeute

Ma mission est d’inspirer le plus de personnes à rebondir et bien vivre leur vie !

Pensez de partager cet article ! Il peut être utile à d’autres.
Merci d'avance pour eux.

Bénéficiez en tout temps de mes conseils
En suivant mes blogues
  • Le développement personnel

  • Les relations de couple

  • Le bien-être au travail

  • La "retraite-avenir"

À travers mes livres et e-books
  • Le dico pour des relations saines

  • Les saboteurs sont parmi nous

  • Comment combattre la procrastination

  • Pour des relations saines au travail

error: Ce contenu est protégé!

E-book gratuit

 Des techniques concrètes et soutenues par 20 ans d'expériences sur le terrain en tant que coach, conférencière, formatrice agréée et psychothérapeute

Retour haut de page
X