Comment gérer le temps qui passe trop vite ?

Très souvent, depuis que j’écris mes articles (bientôt 7 ans !), j’évoque des difficultés que nous pouvons traverser ou vivre afin de les comprendre, les expliquer, trouver des solutions.

Aujourd’hui, pour changer, je veux attirer votre attention sur un élément très important, une manière d’être très positive, un art de vivre auquel nous pouvons avoir accès facilement, gratuitement, à tout moment … mais que nous négligeons pour la plupart d’entre nous.

Depuis un siècle environ, le temps « s’accélère » de manière considérable.

Il y a même une théorie qui le décrit.

« Le point de départ de la « théorie de l’accélération » de Hartmut Rosa est que le phénomène de globalisation (ou mondialisation) dont nous faisons l’expérience est en fait un processus d’accélération. Cette globalisation a un réel impact sur la structure du temps avec un changement pour notre société de cette notion qu’est le temps. »

« Le deuxième point est que beaucoup d’entre nous avons le sentiment que le temps s’accélère, qu’il va plus vite. Dans notre vie de tous les jours, sans savoir clairement pourquoi, nous ressentons ce phénomène. Cela n’est pas lié au temps lui-même, mais plutôt à notre relation avec le temps et notre manière d’utiliser le temps dont nous disposons. » 

Là où il nous fallait plusieurs semaines pour traverser l’atlantique en bateau, il nous suffit de quelques heures aujourd’hui.

Lorsque nous échangions des lettres manuscrites, cela pouvait prendre une ½ voire une heure pour la rédiger correctement et bien l’écrire.

Aujourd’hui, envoyer un courriel ne nécessite que quelques minutes.

Cela devrait nous laisser plus de temps !

Eh bien, non.

Car nous comblons ce temps comme s’il fallait absolument remplir un espace vide !

Donc, au lieu de se poser, de prendre le temps, nous écrivons 20 courriels ou nous voyageons plus ou plus loin.

Dernièrement, une jeune femme me disait qu’elle n’aimait pas rester seule parce qu’elle perdait alors son temps !

Le temps est devenu comme une denrée rare, précieuse, qu’il ne fait surtout pas laisser échapper !

Pourtant, chaque jour, chacun de nous, nous disposons du même temps.

Et ce, quelle que soit notre condition physique, mentale, sociale, financière…

Des observations ont démontré que nous faisions mieux et plus de choses en « prenant son temps » plutôt qu’en étant pressé, dans le stress et voulant accomplir un maximum d’actions en un minimum de temps.

Alors qu’est-ce qui ne va pas ?

Pourquoi courrons-nous « toujours » après le temps ?

Je crois qu’en fait, nous avons oublié une notion vitale, importante, essentielle :

Le moment présent

 » L’instant présent (ou le « moment présent« ) est un concept ancien en rapport avec la philosophie de l’espace et du temps remis au goût du jour et entré dans le langage courant avec les mouvements New Age. … L’instant présent désigne ce qui se tient entre le passé et l’avenir : l’instant immédiat. » Wikipédia

Et nous avons oublié le fait d’en profiter, de le vivre, le ressentir, en jouir.

Nous sommes dans l’efficacité, la rentabilité, la vitesse.

« N’entendez- vous pas à longueur de journée qu’il faut de la croissance, de l’innovation, aller plus vite ! Il n’y a pas de temps à perdre, car demain ce sera trop tard. » 

Et ce phénomène s’est accentué avec le télétravail…

Nous échangeons un appel professionnel en même temps que nous surveillons les enfants et que nous préparons le dîner…

Mais si notre enfant nous pose une question, réclame de l’attention à ce moment-là, a besoin de nous, nous allons répondre machinalement, lui dire d’attendre, s’occuper de lui sans vraiment être concentré sur notre tâche, l’esprit ailleurs.

Nous vivons du stress, de l’anxiété, le nombre de burnout et de dépression est en constante augmentation, nous n’arrivons plus à nous détendre, car cela demande du temps ! (Quelle ironie !).

Pour contrer ces phénomènes, nous avons hâte (!) au week-end, nous prenons du temps de vacances, d’arrêt maladie, de retraite, de pause, pour recharger nos batteries et mieux retourner ensuite dans notre rythme effréné !

Nous ne savons plus, nous ne pensons plus

à

profiter du moment présent.

Nous passons à côté de notre vie…

Comme si le fait de profiter du temps présent était devenu obsolète !

Seulement, si vous désirez profiter pleinement de la vie et de votre vie, si vous désirez vous remplir, faire en sorte que chaque moment soit précieux, unique, riche, vous n’avez pas le choix !

C’est LA solution.

Qui plus est, c’est une solution simple, facile, à la portée de tous.

Pourquoi s’en priver ?

La difficulté… c’est que savoir profiter du moment présent est devenu comme ces enseignements, ces connaissances de nos grands-parents que nous avons oubliés, tassés, délaissés.

Nombreux ne savent plus faire, comment s’y prendre.

Pourtant c’est une notion très simple :

« Vivre dans le moment présent signifie être en contact avec ce qui se passe à ce moment précis sans s’inquiéter pour le futur ni penser au passé. …

Par contre, si l’idée d’un projet futur vous enthousiasme beaucoup, vous prendrez les bonnes décisions durant la planification, car vous serez dans le moment présent. »

Comment être en contact avec ce qui se passe ? Savourer l’ici et le maintenant ?

Voici plusieurs pistes de solution :

-Un des atouts principal est de calmer son mental pour :

  • Se concentrer sur sa tâche
  • N’en faire qu’une à la fois
  • Prendre conscience de ce qui vous entoure
  • Observer ce qui se passe autour de vous

Par exemple, en même temps que j’écris cet article sur lequel je me focalise,

  • j’écoute les sons autour de moi : les oiseaux qui pépient dans l’arbre à côté de mon balcon, un camion qui manœuvre dans le parking à l’arrière, un couple qui converse 
  • je sens la chaleur qui règne aujourd’hui et l’air qui circule grâce aux pâles du ventilateur
  • je ressens un calme et un bien-être en même temps que mon esprit reste concentré et alerte.
  • Prendre plaisir à ce que vous faites

Trop souvent, nous pensons corvées, tâches, boulot, contraintes, obligations : « Il faut que je fasse à manger, la lessive, le rapport, le compte-rendu… » au lieu d’apprécier l’odeur des légumes que vous épluchez, la sensation d’avoir du linge propre, la fierté d’être l’auteur du rapport, la responsabilité de votre rôle, etc…

Nous courrons après le temps pour tout accomplir ce que nous nous sommes imposé à faire dans notre journée, notre semaine.

Nous trouvons notre présent « plate », ennuyeux, vide.

Et du coup, nous le fuyons en nous donnons un maximum d’activités.

Pour conter cette tendance, entrainez-vous à cultiver votre joie de vivre

  • Calmer son impatience

Dernièrement, j’ai dû faire appel à un technicien pour un problème d’ordinateur. Il y avait des tests à faire, des applications à mettre à jour et/ ou à changer, en installer de nouvelles…

Pour chaque action, il fallait « un temps fou », il fallait attendre que ça s’installe, en plusieurs étapes.

Et j’étais là, à ne « rien » faire et je m’impatientais.

Au lieu d’être dans le moment présent, de m’intéresser à ce qui se passait, comprendre pourquoi tel ou tel choix, d’apprendre à découvrir un peu plus la passion qui habitait le réparateur…

Le temps se serait passé « plus vite » si j’avais été dans l’ici et le maintenant. Assez paradoxal, vous ne trouvez pas ?

Pour conclure

Avoir envie de vivre le moment présent et savoir le faire est un phénomène très ancien. C’est au cœur du Bouddhisme, plusieurs philosophes comme Épicure, Montaigne, etc… l’ont abordé, Eckhart Tollé a écrit : « Le pouvoir du moment présent ».

Ce qu’il est important de prendre conscience et de retenir, c’est que tout passe et finit, notre vie en est un bel exemple. Il est donc essentiel d’en savourer chaque instant, surtout dans les moments difficiles

À lire aussi : cest-le-moment-ou-jamais

À regarder : la-vita-e-bella

Jacqueline ARBOGAST

pbagnpg@wneobtnfg.pbz
Auteure, coach, conférencière, formatrice, thérapeute

Ma mission est d’inspirer le plus de personnes à rebondir et bien vivre leur vie !

Pensez de partager cet article ! Il peut être utile à d’autres.
Merci d'avance pour eux.

Bénéficiez en tout temps de mes conseils
En suivant mes blogues
  • Le développement personnel

  • Les relations de couple

  • Le bien-être au travail

  • La "retraite-avenir"

À travers mes livres et e-books
  • Le dico pour des relations saines

  • Les saboteurs sont parmi nous

  • Comment combattre la procrastination

  • Pour des relations saines au travail

2 réflexions sur “Comment gérer le temps qui passe trop vite ?”

  1. Cécile Zimmerlin

    Merci Jacqueline.
    Encore un sujet très intéressant. Comme d’habitude, je lis avec plaisir, je découvre des réalités qu’inconsciemment j’ai oubliées, occultées. C’est tellement important de vivre le temps présent et de prendre le temps de le vivre…. merci de nous rappeler comment profiter du moment présent….

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Ce contenu est protégé!
Retour haut de page