Vous ne pouvez pas ne pas changer…

Changement et évolution

0
374

Vous ne pouvez pas ne pas changer, que cela vous plaise ou pas … Alors qu’allez-vous faire ? 

Le mois dernier, dans mon infolettre mensuelle, j’ai évoqué les freins qui nous empêchaient d’avancer.  

Aujourd’hui, je voudrais aller plus loin et partager avec vous des réflexions en lien avec le changement et les notions d’évolution, de progression, d’adaptation. 

Car, si nous y réfléchissons bien, que vous le vouliez ou non, de l’instant de votre conception jusqu’à votre mort, vous n’allez pas cesser d’évoluer ! 

De façon consciente et inconsciente, voulue ou subie, provoquée ou ignorée… 

Peu importe, vous allez changer ! 

Est-ce que ça veut dire que nous n’avons aucun pouvoir ? 

Que cela va se faire malgré nous, à notre corps défendant ? 

Ou bien, avons-nous un peu de contrôle sur nous-même ? 

Les différents changements 

Ce qui se verra plus facilement et qui généralement, sera plus spectaculaire chez le jeune enfant, mais pourra aussi nous frapper che
z certains adultes, ce sont
les transformations physiques. Les principales toucheront :  

  • La taille 
  • La morphologie 
  • Le poids 
  • La stature 
  • Les mouvements 
  •  

Mais, parallèlement, il va aussi y avoir des évolutions psychiques. 

Souvenez-vous de votre manière de voir le monde et le comprendre lorsque vous étiez enfant, puis adolescent puis adulte. 

Cette évolution se fait généralement progressivement à mesure que nous vieillissons. Mais des évènements peuvent également « bousculer » nos certitudes. 

Il est évident que vos pensées, vos opinions, vos manières de traiter les informations vont se transformer selon votre âge, vos acquis, votre culture, vos découvertes, votre vie, vos expériences que vous le vouliez ou pas… 

Alors, ce qui est étonnant, qui me pose question, compte tenu de ces faits, c’est nos difficultés face aux changements. 

Bien sûr, tous les changements n’ont pas le même impact. 

Nos attitudes face aux changements 

1 – Il y a ceux que nous effectuons ! C’est généralement plus simple. 

C‘est notre décision. Nous avons eu le temps d’y penser, de peser le pour et le contre, d’envisager les étapes, les conséquences, voire même les dommages collatéraux mais aussi les bienfaits.  

Cela n’empêchera pas les problèmes, les obstacles qui pourront surgir. Mais nous les assumons. 

 Par contre… 

2 – Beaucoup se font malgré nous, comme, par exemple, la perte des dents de lait, les changements hormonaux à l’adolescence, la ménopause, l’andropause, etc… 

Qui n’a pas rêvé un jour de rester jeune… en vain ! 

Car même si nous avons quelques moyens actuellement de ralentir – sur certains aspects- notre vieillissement, nous ne pourrons pas l’arrêter.  

Nous avons donc, à certains moments de nos vies, à faire un travail de lâcher-prise à faire, de renoncement. 

 3 – Il y a ceux que nous subissons, qui ne sont pas de notre choix : 

  • Vous êtes nommé sur un autre poste, dans un autre département que vous n’aimez pas au sein de l’entreprise où vous travaillez 
  • Vous devez déménager de votre appartement où vous êtes si bien parce que le nouveau propriétaire de l’immeuble veut l’occuper 
  • Vous devez subir une intervention chirurgicale, des traitements lourds en lien avec votre santé 
  • Votre maison passe au feu ou subit des inondations 
  • L’autre vous quitte alors que ce n’est pas votre désir 

C’est difficile, il peut y avoir de la souffrance physique et/ou mentale. 

Lectures et émissions associées : 

Vous avez tous entendu parler de la « résistance » aux changements lorsque, dans une entreprise, des modifications dans le fonctionnement sont apportés. 

 Souvent, ils sont mal ressentis parce que ce n’est pas notre volonté. Ça nous est imposé de l’extérieur. Dans la plupart des situations, nous n’avons pas eu le temps d’y penser, de nous y préparer. Cela ne vient pas de vous.  

 Du coup, nous aurons tendance à « résister », à nous rebeller, à nous plaindre, à être passif, … 

Mais est-ce vraiment porteur ? constructif ? 

 J’ai entendu dernièrement une réflexion qui m’a vraiment réconfortée. C’est comme si, de voir la vie autrement qu’avec nos lunettes et ce que nous subissons, cela lui donnait une autre dimension. 

Du coup, je l’ai partagée avec des clients et je vous la transmets ! 

 « Ce que nous vivons n’est pas la vie. La vie est belle et vaut la peine d’être vécue. Ce que nous traversons, ce sont des évènements – certes parfois douloureux – mais ce n’est pas la vie. »  

4 – Il y a ceux auxquels nous pensons mais que nous n’osons pas à cause de nos freins :  

  • Changer de travail, de ville, de région, de pays 
  • Se séparer ou rencontrer quelqu’un 
  • Se lancer dans un projet 

 Je vous invite à relire mon infolettre sur ce sujet 

Nos décisions 

La question est donc :  

Qu’allez-vous faire face aux différents changements de votre vie ? 

  • Les subir 
  • Résister 
  • Rebondir 
  • En faire une opportunité 
  • …. 

Je me souviens de l’histoire d’un journaliste qui rêvait de « couvrir » les jeux olympiques. 

On l’a « catapulté » dans un domaine dont il ignorait tout : le patin à glace.  

Il était vraiment déconfit. 

Mais comme il était professionnel, il s’est donné les moyens et a très bien réussi sa tâche. Du coup, il y a pris goût, est devenu un des meilleurs présentateurs, a couvert d’autres sports et a acquis un poste de dirigeant des informations sportives.  

Conclusion 

Votre vie vous appartient. Vous en êtes l’auteur. 

Ce que vous déciderez lui donnera sa couleur, son intensité. 

C’est ce qui la rendra unique, passionnante …ou « plate« . 

Vous pouvez également vous donner les moyens de voir les changements comme des opportunités, des occasions de rebondir. 

Cliquer ici pour découvrir mon programme :

Rebondir dans la vie

Je l’ai écrit afin de donner des outils relationnels aux personnes intéressées afin : 

Pour finir, je voudrais vous partager un morceau de la prière de la sérénité : 

« Mon dieu, donnez-moi 

La sérénité d’accepter les choses que je ne peux pas changer 

Le courage de changer les choses que je peux changer 

Et la sagesse d’en connaître la différence. 

Sur ce, je vous souhaite beaucoup de plaisir face aux changements !

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here