Les bonnes habitudes et les mauvaises

Ou comment faire la différence et se créer de belles habitudes
Souvent lorsque nous lisons des articles sur les habitudes, ce n’est pas pour les glorifier, loin de là ! Évidemment, il y a des raisons à ce regard plutôt négatif.
Comme par exemple : trop manger, fumer, boire plus que de raison, entasser des affaires, procrastiner, ne pas ranger, etc…
Par contre, parallèlement, les auteurs de ces articles oublient qu’il y a de bonnes habitudes en chacun de nous.
Pour l’un, ça sera de toujours mettre ses clefs, ses dossiers, ses courses, ses lunettes à la même place, évitant ainsi de devoir les chercher sans cesse, perdre du temps ou en faire perdre aux autres.
Pour l’autre, ça sera de passer au travers son rituel du matin, se permettant ainsi un réveil plus tardif, un moment de détente avant le travail, le plaisir de profiter de ses enfants…
Pour le 3ème , ça sera d’exécuter immédiatement les actions à accomplir, qu’elles soient réjouissantes… ou non ! Et ainsi s’en débarrasser promptement.
Pour le 4ème, ça sera de ranger au fur et à mesure, savoir anticiper, être organisé.
Le 5ème se distinguera par sa capacité  à prévoir le temps suffisant et donc de ne pas être en retard à ses RDV ou dans la remise de projets, de réalisation de tâches.
Je ne vais pas vous faire la liste de tous les possibles.
Je veux simplement vous donner l’idée que nous avons tous des habitudescela fait partie de nos vies.
Il est vital même d’avoir ainsi des habitudes, c’est un gain de temps et d’énergie.
Par contre, combattre une habitude est très difficile.
C’est ancré en nous comme 2 x 2 = 4, c’est un automatisme.
Cela demande énormément d’énergie, de volonté, de persévérance, voire de courage.
À l’inverse, se donner de nouvelles habitudes est généralement plus facile que de combattre les « mauvaises ».
Nous nous créons des habitudes car cela nous donne un certain plaisir, une satisfaction, même fugitive, ou à l’opposé parce que   cela nous enlève de la souffrance.
Il existe des habitudes qui répondent à ses 2 besoins!
Ce sont des comportements que nous avons mis en place et qui nous sont ou nous ont été utiles.
Car il existe aussi des habitudes qui étaient bonnes à une période et ne le sont plus après. Pensez au pouce que l’on suce pour se rassurer lorsque nous sommes enfants et qui, à partir d’un certain âge, n’est plus approprié.
Il serait donc intéressant de vous poser la question :
qu’elles sont actuellement mes bonnes habitudes ?
Je vous invite à en faire la liste car ce sont des atouts ! Cela pourra vous servir.
Vous avez ensuite à prendre conscience de ce que vous avez envie d’acquérir
et de vous demander :   de quoi suis-je capable pour atteindre ce but ?
 
Et traiter votre besoin comme un objectif 
  • réaliste et réalisable, 
  • avec des étapes à court, moyen et long terme, 
  • un plan d’action, 
  • un suivi de vos résultats, 
  • des félicitations pour chaque pas accompli
  • et des encouragements pour chaque « échec ».
Vous vous représentez régulièrement le(s) gain(s) résultants de ce nouveau comportement, vous visualisez le résultat que vous voulez atteindre, vous vous faites aider, encourager, coacher, soutenir selon les besoins.
Beaucoup de programmes se font sur seulement sur 3 semaines. C’est rapide.
L’important est la répétition afin de créer un réflexe et d’y joindre du plaisir, de la satisfaction.
Alors, pensez-y ! Donnez vous cette possibilité de sortir d’une ornière où vous êtes mal et d’aller vers ce qui vous convient mieux au jour d’aujourd’hui!
Créez vous de belles habitudes associées à beaucoup de plaisir !
Vous en tirerez satisfaction et bonheur.
Sur ce, je vous souhaite beaucoup de belles habitudes !
J. ArbogastCet article a été rédigé par Jacqueline Arbogast qui tient :
un blog  de développement personnel
http://jacquelinearbogast.com/relations-saines/
un blog sur la vie au travail
 http://jacquelinearbogast.com/vie-au-travail-2/
un blog sur la retraite, ce métier à venir
http://jacquelinearbogast.com/retraite-avenir-2/
Auteure, coach, conférencière, formatrice, infopreneure, sa mission est d’inspirer le plus de personnes à rebondir et bien vivre leur vie!Pensez de partager cet article ! Il peut être utile à d’autres! Merci pour eux.
Jacqueline Arbogast
J. Arbogast
pbagnpg@wneobtnfg.pbz
Auteure de :
« Le dico pour des relations saines »
Béliveau éditeur 2014
« Les saboteurs sont parmi nous »
Édition LER 2009 

 

 

Jacqueline ARBOGAST

pbagnpg@wneobtnfg.pbz
Auteure, coach, conférencière, formatrice, thérapeute

Ma mission est d’inspirer le plus de personnes à rebondir et bien vivre leur vie !

Pensez de partager cet article ! Il peut être utile à d’autres.
Merci d'avance pour eux.

Bénéficiez en tout temps de mes conseils
En suivant mes blogues
  • Le développement personnel

  • Les relations de couple

  • Le bien-être au travail

  • La "retraite-avenir"

À travers mes livres et e-books
  • Le dico pour des relations saines

  • Les saboteurs sont parmi nous

  • Comment combattre la procrastination

  • Pour des relations saines au travail

error: Ce contenu est protégé!

E-book gratuit

 Des techniques concrètes et soutenues par 20 ans d'expériences sur le terrain en tant que coach, conférencière, formatrice agréée et psychothérapeute

Retour haut de page