C’est votre jour de chance ! ;-)

Dernièrement, j’écoutais la radio et j’ai entendu parler de la chance à une émission de Médium Large sur Radio Canada..

Ça m’a interpellée.
J’imagine que tout comme moi, vous avez déjà entendu ce style de réflexions :

« Oh ! Le (la) pauvre, il (elle) n’a vraiment pas eu de chance »
ou, à l’inverse, « Waouh ! Quelle chance tu as ! »

Pour ma part, je pense que nous créons notre chance.
Je ne peux pas dire dans quel pourcentage, évidemment.
Mais, je suis persuadée tout au fond de moi, que divers éléments dont nous sommes auteurs contribuent à augmenter ou diminuer notre chance.

Nous pouvons provoquer la chance !

Et aujourd’hui, j’ai envie de vous partager des outils qui contribueront, si vous les utilisez ! à élever votre potentiel de chance.

1. Votre mental et façon de penser

Si au fond de vous, vous croyez à « la chance », à votre bonne fortune, votre énergie ne sera pas là même que si vous pensez que vous êtes malchanceux.

A l’inverse, si vous pensez que ce n’est pas la peine : « À quoi bon « , vous n’aurez pas vraiment de résultat, c’est évident.

Il y a quelques années, je faisais partie d’un groupe de réseautage. Il y avait là une femme qui gagnait régulièrement les prix de présence. En fait, elle était persuadée qu’elle allait gagner et elle visualisait sa carte d’affaire qui était tirée.

Elle a bouleversé toutes les statistiques !

2. Fiez-vous à votre intuition

Lorsque vous lisez des récits de personnes qui ont réussi dans leur vie, quelque soit le domaine : familial, professionnel, spirituel, sportif, etc…, toutes évoquent ce « 6ème sens », cette écoute particulière qui leur fait prendre tel chemin, telle décision, plutôt que tel autre.

Je me souviens d’un ami qui avait dû se rendre à New York pour son travail.
À la fin de la journée, il a pris un taxi pour se rendre à l’aéroport prendre son avion pour rentrer en France. Mais là, les choses se sont gâtées.

La météo avait commencé de changer l’après-midi et une tempête de neige verglaçante s’est abattue sur la ville.
Tout le trafic était paralysé.
Mon ami voyait l’heure qui tournait. Il allait rater son avion.

Mais il se disait que peut-être il aurait une chance d’y être à temps ou que le départ soit retardé compte tenu des conditions climatiques.
Alors il a demandé au chauffeur de taxi de continuer.

Quand il est arrivé à JFK, très en retard, bien après l’heure du décollage, il s’est rendu compte que son avion était toujours là !

Les pilotes aussi étaient pris dans le trafic et n’étaient pas encore arrivés !

3. Soyez confiant

Ces mêmes personnes, qui ont eu « de la chance » dans leur vie, ont aussi traversé des périodes difficiles : échecs, faillites, dépression, accidents, pertes, etc …. Mais elles ont cru en elles, en la vie, dans le fait qu’elles allaient s’en sortir.

Elles ont su rebondir et se montrer résiliantes. Pour savoir comment lisez mon autre article « comment faire face aux évènements pénibles » ou bien offrez-vous ma formation en ligne de 4h sur « Comment rebondir dans la vie ».

Leurs difficultés sont devenues des atouts, des apprentissages, qui les ont servies.

En lien avec l’actualité récente, je me rappelle l’histoire d’un journaliste qui a été envoyé pour commenter les épreuves sportives de patinage des Jeux Olympiques il y a plusieurs années de ça. Il n’y connaissait rien ! Il s’est senti mis à l’écart, pas reconnu dans sa valeur et il était très désappointé.

Mais comme c’était également un bon professionnel, il a fait des recherches, a recueilli les informations dont il avait besoin et s’est attelé à la tache.

Il a été très apprécié et est devenu l’un des meilleurs journalistes sportifs, le plus demandé et il s’est passionné pour le patinage !

4. Soyez pro actif

Les personnes qui ont de la chance, souvent, s’en sont données les moyens.

Par exemple, si vous cherchez un travail et que vous envoyez des CV, vous faites du bénévolat, vous participez à des réunions de réseautages, etc… vous aurez plus de « chance » de rencontrer des personnes susceptibles de vous aider, vous référer, vous embaucher.

Lorsque j’étais en France, un moment, j’ai cherché une maison. J’en ai visité beaucoup, durant une longue période. Finalement, avec mon mari, nous avons décidé de faire construite notre maison puisque nous ne trouvions pas notre bonheur..

Mais les démarches s’éternisaient, certaines personnes en cheville avec la mairie du village où nous voulions acheter un terrain, freinaient tous les projets, etc..

A un moment donné, j’ai repris mes recherches. Et c’est en allant visiter une Xième maison que, sur le chemin, j’ai découvert celle qui allait être NOTRE maison !

Chance ou persévérance ???

5. Soyez à l’affut

Les personnes qui ont de la chance saisissent les opportunités, remarquent les éléments ou les personnes qui pourraient les aider, les propulser.

Je me souviens qu’une des personnes interviewées par Catherine Perrin sur la chance a expliqué que sa réussite tenait au fait qu’il avait trouvé dans un sous-sol d’église des éléments qu’il avait vendu et avec cet argent gagné, il a monté son entreprise.

Quand je l’écoutais, je me disais…

Que faisait-il dans ce sous-sol ? Pourquoi était-il là : aide ? Bénévolat ? Travail ?
S’il n’avait pas été actif, il ne se serait pas retrouvé là.
Par ailleurs, il a su remarqué ce trésor et s’en servir.
Il a su saisir cette opportunité.

Alors la part de la chance dans tout ça ???

Conclusion

Vous trouverez toujours des personnes pour remettre en question cette « philosophie, de vie » avec de beaux arguments.

Par exemple, certains vous diront que je suis chanceuse d’habiter un pays en paix. Et c’est vrai, je me sens plutôt privilégiée.

Mais même dans des circonstances tragiques comme la guerre, l’état d’esprit est important. Le meilleur exemple nous est donné par Boris Cyrulnik lorsqu’il évoque les enfants victimes et les enfants résilients durant la guerre du Liban.
À votre avis, lesquels s’en sortent le mieux ?

Sur ce, je vous souhaite bonne chance !

Si cet article vous a été bénéfique merci de le partager autour de vous !

Jacqueline Arbogast
(514) 321-3666

Ma mission est d’inspirer le plus de personnes à rebondir plus facilement et bien vivre leur vie!

Je suis coach, conférencière, thérapeute conjugale et familiale et psychothérapeute à Montréal depuis plus de 20 ans, et l’auteure de 2 livres :

et 2 ebooks :

Visitez mon blog pour d’avantage de ressources sur :

Jacqueline ARBOGAST

pbagnpg@wneobtnfg.pbz
Auteure, coach, conférencière, formatrice, thérapeute

Ma mission est d’inspirer le plus de personnes à rebondir et bien vivre leur vie !

Pensez de partager cet article ! Il peut être utile à d’autres.
Merci d'avance pour eux.

Bénéficiez en tout temps de mes conseils
En suivant mes blogues
  • Le développement personnel

  • Les relations de couple

  • Le bien-être au travail

  • La "retraite-avenir"

À travers mes livres et e-books
  • Le dico pour des relations saines

  • Les saboteurs sont parmi nous

  • Comment combattre la procrastination

  • Pour des relations saines au travail

error: Ce contenu est protégé!

E-book gratuit

 Des techniques concrètes et soutenues par 20 ans d'expériences sur le terrain en tant que coach, conférencière, formatrice agréée et psychothérapeute

Retour haut de page