L’attitude positive

J’imagine que vous avez déjà entendu parler de l’attitude positive. C’est un comportement de plus en plus nommé dans les médias, recommandé dans les conseils pour les leaders et les manageurs.

Cependant, lorsque je l’évoque avec mes clients, beaucoup ont un réflexe de retrait.

La raison : ils ont l’impression que c’est inadéquat, exagérée et ne correspondant pas à leur vécu. Que cette manière de voir « la vie en rose » n’est pas adaptée et ne correspond en rien à la réalité.  Que cela empêche de voir les « vrais » problèmes et, conséquemment, de pouvoir les résoudre.

Ça serait presque l’équivalent de faire la politique de l’autruche.
Qu’en pensez-vous ?

Pour ma part, je suis une inconditionnelle de l’attitude positive, même si, je l’avoue sincèrement, je n’ai pas ce réflexe continuellement. Mais j’y arrive assez souvent et j’en suis fière!

Aussi, j’aimerais vous partager pourquoi je trouve ce comportement si approprié à notre quotidien.

À l’origine, il y a un auteur spécialiste de la motivation : Norman Vincent Peale qui a parlé de vision positive et  a donné une définition :

« Une attitude positive constitue la manifestation extérieure d’un esprit qui se concentre principalement sur des choses positives »

Est-ce que le fait de vous concentrer essentiellement sur le positif va vous empêcher de percevoir le négatif ? Non, pas du tout ! Mais il vous aidera à faire la part des choses.

Il y a quelques années, j’avais une étudiante dans ma clientèle qui consultait pour des problèmes d’anxiété. Et, effectivement, lorsque je l’écoutais parler, sa vie paraissait très difficile car comportant beaucoup de problèmes, de stress, de déceptions, etc…

Un jour où elle m’avait exposé une fois de plus tous les aléas qu’elle avait subi depuis notre dernière rencontre, je lui ai demandé de me raconter sa journée. Puis j’ai repris chaque moment nommé en lui donnant la consigne de rechercher le côté positif pour chacun.

Au début, ça n’a pas été facile, il a même fallu que je l’aide ! Elle n’arrivait pas à se « défocaliser » du négatif. Après quelques essais-erreurs, elle a réussi l’exercice. Assez vite alors, elle a réalisé  ce qu’elle faisait habituellement. Ce regard qui la coupait de plein de belles expériences, de moments privilégiés, de sources d’énergie. Elle s’est mise à rire et à se moquer d’elle-même.

Durant les autres rencontres qui ont suivi, elle a installé un rituel : elle m’expliquait tout ce qui l’avait contrarié entre nos séances, comme pour vider son sac, puis elle faisait le point sur tout ce qui était positif ! Très vite, son anxiété a diminué et elle avait repris de l’énergie.

Car en effet, toutes les études le démontrent : une attitude positive est « énergétigène », elle est synonyme de meilleure santé et de plus de facilité à surmonter le stress.

Comment faire pour acquérir cette habitude mentale ? C’est simple.

Je vous invite à être attentif à :

1. Votre dialogue intérieur

Au lieu de vous dire par exemple : « je ne suis pas bon, je n’y arriverai pas »  (ce qui, en passant, conditionne votre inconscient!), émettre un : « je vais y arriver, je vais trouver une solution, quelqu’un pour m’aider » qui sera beaucoup plus porteur.

2. Votre regard sur les choses

Vous pouvez arriver dans un lieu et voir tout ce qui vous dérange, ne vous plait pas, ne correspond pas à vos critères. Vous pouvez également remarquer ce que vous aimez, ce qui est « beau, bien, bon ». Vous vous sentirez alors mieux dans cet environnement.

3. Vos mots

 Ils ont un impact sur votre mental. Si au lieu de l’expression québécoise : »ça va pas pire », vous disiez : « Ça va bien » ou « ça va de mieux en mieux » ou encore :  » super! », vous sentirez que l’effet sur vous n’est pas le même.

4. Votre attitude corporelle

Toutes les études le démontrent. Si vous vous tenez droit, le regard haut, dans une attitude d’ouverture, vous aurez plus d’énergie positive.

5. Votre vécu

Prenez l’habitude, chaque jour, de  revoir votre journée et de noter dans un carnet, au moins 3 choses positives qui se sont passées ce jour-là. Ça sera l’appel d’un ami, la fin d’un dossier, le rire d’un enfant, le soleil dans votre bureau, l’odeur d’un lilas en fleur en passant dans la rue, votre chat qui se sera lové dans vos bras, …

Pour finir, laissez moi vous raconter une anecdote qui illustrera mes propos. Un ami, un jour, a eu un accident. Il s’est blessé assez grièvement et a du subir une intervention chirurgicale.

Pas très positive comme situation, me direz-vous! C’est vrai… mais il a été pris en charge tout de suite, a eu les meilleurs médecins et chirurgiens pour s’occuper de lui et il a pu récupérer rapidement. Il aurait pu se lamenter sur son sort, se plaindre à tout vent… Non, il a choisi de mettre le focus sur tout ce qu’il y avait de positif dans sa situation. Et il a guéri plus rapidement.

Je ne connais pas vie sans accidents, problèmes, difficultés. Mais la manière dont vous allez les vivre fera toute la différence ! Alors je vous souhaite de mettre du positif dans la vôtre et ainsi, de nourrir votre énergie positive.

Jaqueline Arbogast
pbagnpg@wneobtnfg.pbz

Auteure, coach, conférencière, formatrice, infopreneure, ma mission est d’inspirer le plus de personnes à rebondir plus facilement et bien vivre leur vie!

Jacqueline ARBOGAST

pbagnpg@wneobtnfg.pbz
Auteure, coach, conférencière, formatrice, thérapeute

Ma mission est d’inspirer le plus de personnes à rebondir et bien vivre leur vie !

Pensez de partager cet article ! Il peut être utile à d’autres.
Merci d'avance pour eux.

Bénéficiez en tout temps de mes conseils
En suivant mes blogues
  • Le développement personnel

  • Les relations de couple

  • Le bien-être au travail

  • La "retraite-avenir"

À travers mes livres et e-books
  • Le dico pour des relations saines

  • Les saboteurs sont parmi nous

  • Comment combattre la procrastination

  • Pour des relations saines au travail

error: Ce contenu est protégé!

E-book gratuit

 Des techniques concrètes et soutenues par 20 ans d'expériences sur le terrain en tant que coach, conférencière, formatrice agréée et psychothérapeute

Retour haut de page
X