Le stress des vacances

Ou comment profiter pleinement de ses vacances ?

0
680

Plus de 40 % des personnes qui travaillent ressentent le stress des vacances.

Presqu’une personne sur 2 ! Cela semble paradoxal.
Et pourtant…

Les vacances sont un phénomène récent dans l’histoire de l’humanité. Au début du 19ème siècle, seules l’aristocratie et la bourgeoisie quittaient leur demeure principale pour se rendre dans d’autres lieux (bord de mer, résidences secondaires, voyages).

Puis vers 1940, en Europe occidentale, sont apparus les congés payés.

Et au fur et à mesure du temps, cet agrément s’est transformé en une « institution », un incontournable qu’il faut prévoir, organiser et surtout remplir !
C’est devenu l’objectif pour voyager, bricoler, faire des découvertes, « s’évader », pratiquer des activités physiques, éventuellement se reposer, se laisser vivre, casser la routine quotidienne.

Ça, c’est dans l’idéal …

Cependant des études tendent à démontrer que cette période « idyllique » peut être source de stress.
Stress qui peut se manifester avant, pendant et même après !

En passant, j’ai déjà parlé de ce phénomène dans une de mes chroniques à la radio.
Je vous invite à la découvrir en écoutant l’émission : les vacances, source de stress ?

Évidemment, je vais vous partager des astuces infaillibles pour mieux appréhender vos vacances.
Mais pour cela, vous devez en comprendre les causes.

Analyse d’un phénomène récent !

Peut-être allez-vous vous reconnaître dans un ou plusieurs de ces différents exemples (pour n’en citer que quelques uns !)…qui sont source de stress.

Avant :

  • Je suis sur un gros projet à mon travail et je dois travailler double pour terminer à temps
  • j’ai un animal de compagnie que je ne peux pas emmener avec moi. Je m’inquiète de qui va le garder
  • mon jardin, mes plantes, ont besoin d’être arrosés régulièrement. Comment faire ?
  • Je redoute l’avion, le train, le bateau, l’autoroute, les longues distances à parcourir, les bouchons sur la route (congestions) etc …
  • Je fais de l’anxiété à l’idée de quitter mon chez-moi
  • J’ai peur d’oublier des affaires importantes
  • Est-ce que je vais perdre des clients ?
  • Etc

Pendant :

  • Mes bagages se sont égarés en route
  • La location, l’hôtel ne correspondent pas à ce qui était prévu
  • Mes enfants, mon conjoint et/ou moi tombons malade, nous blessons, perdons des affaires, etc…
  • Mon bureau, mes clients m’appellent régulièrement
  • Je continue d’aller sur mon ordinateur et de regarder courriel et autres sollicitations professionnelles
  • Je me sens mal à l’aise de me reposer, vis à vis de mes collègues qui sont submergés
  • Ça se passe mal avec la famille, les amis, les voisins présents
  • Le temps est maussade
  • Le coût des vacances m’angoisse
  • Je crains « un couteau dans le dos »  à mon retour
  • Je vis les mêmes contraintes quotidiennes : courses, repas, ménage, soins aux enfants, etc
  • etc

Après :

  • Je suis débordée par le courrier, les courriels, les RDV
  • J’ai du mal à retrouver mon rythme de travail
  • Je subis le décalage horaire
  • Les problèmes se sont accumulés pendant mon absence
  • Les enfants n’arrivent pas à se lever
  • J’ai toute la rentrée à préparer (avec son cortège de démarches, courses, tris, etc..)
  • J’ai une tonne de lessive à faire, les bagages à ranger, la maison à remettre en route et le frigo est vide

Ce sont les causes de stress les plus fréquentes. Mais bien sur, l’être humain est tellement créatif que je suis sûre qu’il y en d’autres que vous pourriez me citer. Je vous invite même à me les raconter ! Je suis curieuse et intéressée.
Et il est nécessaire d’arrêter ce cycle infernal.

Les solutions

Comme vous le savez certainement déjà, mon crédo, c’est de rebondir dans la vie

Évidemment, comme vous, je me suis retrouvée plusieurs fois confrontée à l’une ou l’autre de ces situations. Aussi, j’ai cherché des solutions.

Je vous en livre plusieurs (7 avant, 4 pendant, 2 après) afin que vous puissiez dès à présent envisager vos vacances de façon plus calme, plus détendue, plus sereine.

Si vous les appliquez, vous profiterez beaucoup plus de ce temps de repos bien mérité!

Avant :

      1. Anticipation : billet, passeport, réservation, etc


Je vous invite à vérifier la date de renouvellement de votre passeport, votre permis de conduire, votre carte de réduction, etc… Le faire ne prend que quelques secondes. Par contre, si vous oubliez…vous perdrez du temps et de l’argent !

Dans le même ordre d’idées, faire des recherches pour réservez un hôtel, un billet d’avion ou de train vous permettra de faire des économies (vous bénéficierez de tarifs spéciaux), d’avoir plus de choix de places, lieux, de dates, etc…

     2. Liste de préparatifs

Il existe sur le net des listes toutes faites. Vous avez le choix, profitez-en.
Certaines sont même « spécialisées » suivant votre style de vacances : camping, tourisme, hiver ou été, etc…

      3. Prévoir ou préparer quelques repas à congeler pour le retour


Si vous partez plus qu’une semaine, vous aurez vidé votre réfrigérateur de la majorité de son contenu. Si vous rentrez tard ou fatigué(e) et que vos enfants ont faim, vous serez heureux(se) d’avoir une soupe tout prête au congélo ou une pizza qui vous attend !

     4. Prévoir assez de temps voyage, route

Rien de plus stressant que de partir dans l’affolement ou d’angoisser parce que vous êtes pris dans un bouchon (congestion) et de risquer de louper son train, son avion ou son bus…
C’est aussi le meilleur moyen d’oublier quelque chose style son passeport ou son billet (j’en parle d’expérience !).
Alors donnez-vous une marge de sécurité.

Bien sur, il se peut que vous deviez peut-être attendre un peu sur place, c’est vrai !

Alors je vous invite à en profiter !!! Prenez un bon livre, regardez un film sur votre tablette, promenez-vous dans les environs, buvez un bon café… bref, commencez vos vacances là, là !

     5. Organisation du travail la semaine avant !

Puisque vous connaissez vos dates de vacances, prévoyez de ne « rien » mettre dans votre planning la dernière semaine qui précède votre départ. Vous voulez clore certains dossiers, achever des commandes en cours, trier certains papiers, conclure des marchés avant de quitter ? Vous avez besoin de temps !
Ajuster votre agenda en fonction de ces objectifs, modifiez vos habitudes, pour vous assurer d’être l’esprit tranquille et pas en surchauffe !

     6. Taches à déléguer


Apprenez à déléguer. Trouver un collaborateur, une collègue, un assistant à qui vous demanderez d’exécuter certaines tâches durant vos congés.
Attention : Soyez précis, concis, clair dans vos instructions. Cela vous évitera des malentendus et des frustrations en rentrant !

     7. Annonce d’absence du bureau et message enregistré pour tel. et courriel

Il existe maintenant beaucoup d’outils pour prévenir de votre absence… usez-en !
Vous pouvez diriger les personnes vers le collaborateur du point 5 ou tout simplement annoncer que vous reprendrez vos activités et répondrez aux appels et aux courriels à compter de telle date.

Pendant :

     8. Si obligation de suivi : plage horaire précise et respectée

Si vous êtes dans l’obligation d’avoir un suivi professionnel, pensez de déterminer une plage horaire précise et limitée et n’en dérogez pas !

Par exemple : une heure, le matin, pendant que les enfants font leur sieste ou entre le retour de la plage et l’apéro ! Comme ça, vous risquez moins de prolonger (sinon vous vous priverez d’un bon moment ! Et entre nous, ça serait dommage …)

     9. Planification minimale pendant

Si vous avez juste prévu de vous dorer au bord de la mer, vous n’en aurez pas vraiment besoin.
Mais si vous voulez visiter un lieu touristique : un château, un village, un site romain, un zoo ou de participer à une activité : descente d’une rivière en canoe-kayak, cours de céramique, etc, prenez le temps de regarder les jours et heures de visite, la distance et la météo de la semaine. Vous éviterez bien des déboires !
Et à l’heure de l’internet, si vous pouvez prendre vos billets à l’avance, vous éviterez les longues files sous un soleil de plomb !

     10. Recul et lâcher prise

Toute l’année vous êtes soumis à des impératifs d’horaires, d’organisation, de routine. Profitez de ce moment « entre parenthèse » pour lâcher-prise et profiter du moment présent.
Simplifiez-vous la vie ! Ne soyez pas trop rigide quant aux horaires. Allez y avec l’envie et les circonstances du moment.
Changez vos habitudes.
Vive les pique-niques, les salades composées et les fruits frais !

     11. Prévoir des moments ou des jours off

J’ai une amie qui est partie en voyage avec sa fille. C’était un tour organisé qui leur permettait de visiter plusieurs villes en Italie. C’était très bien, elles ont vu de très beaux endroits, tout était très bien organisé.
Cependant, elles n’arrêtaient pas de la journée ! Presque 12 h par jour à marcher, visiter, découvrir. À la fin, elles étaient « mortes de fatigue » toutes les 2.
Heureusement, la maman s’est arrangée pour enlever les 2 derniers jours de visites prévues dans leur circuit et elles se sont juste reposées au bord de la piscine de l’hôtel. Elles en avaient besoin !
Vous aussi, prévoyez des journées sans rien ! Cela fait partie des bienfaits des vacances!

Après :

      12. Jours de retour avant reprise

Dans la mesure du possible, privilégiez de rentrer minimalement un jour plus tôt que la fin de vos vacances. Par exemple : le samedi plutôt que le dimanche.

Cette journée de transition vous permettra d’atterrir (au sens propre comme au figuré ) et de vous remettre dans le bain tranquillement. Vous pourrez défaire vos valise, commencer des lessives, retrouver votre chez vous, récupérer votre animal de compagnie… sans être dans le stress dès votre arrivée

     13. Retour anticipé bureau

Comme vous avez organisé votre semaine précédent votre départ, prévoyez celle de votre retour.

Donnez-vous systématiquement 1 ou 2 jours en rentrant pour vous replonger dans vos dossiers, passer aux travers des courriels qui sont rentrés et retourner les appels sur votre boite vocale (malgré votre annonce d’absence, il y en aurait toujours un peu) et gérer les priorités.

Prenez des nouvelles de ce qui s’est passé en votre absence et faites un suivi sur ce que vous avez délégué.
C’est comme mettre de l’huile dans les rouages.
Vous sentirez que tout se déroule plus facilement.

Conclusion

Vous voulez profiter pleinement de vos vacances ???
Vous savez ce qu’il vous reste à faire.
Vous avez là des outils simples, faciles à mettre en place ou à utiliser. Le gain que vous en tirerez sera vraiment bénéfique.

Et  pour vous, qu’en est-il ?
Que faîtes-vous pour moins stresser et profitez pleinement de vos congés. Avez-vous des « trucs », des « recettes miracles » pour vous simplifier la vie ?
Si c’est le cas, merci de me les partager.

J. Arbogast
contact@jarbogast.com
Auteure, coach, conférencière, formatrice, infopreneure,
ma mission est d’inspirer le plus de personnes à rebondir plus facilement et bien vivre leur vie!

Visitez mes blogs :

Auteure de :
« Le dico pour des relations saines »
Béliveau éditeur 2014
« Les saboteurs sont parmi nous »
Édition LER 2009

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here