L’anxiété en vacances

0
361

Avez-vous déjà connu des épisodes anxieux ? 

Où connaissez-vous une personne de votre entourage qui en ressent régulièrement ?  

Que diriez-vous de profiter des vacances pour combattre le plus possible votre anxiété ? et vous donner de nouvelles habitudes « anti-anxiété » ?  

 Les personnes qui n’ont jamais connu l’anxiété vont bientôt être des « cas ». 

Car avec le style de vie qui est le nôtre aujourd’hui, les sources d’anxiété se sont multipliées. 

C’est pourquoi il est sain de savoir repérer les premiers signes et symptômes et surtout d’adopter des comportements pour en réduire les déclencheurs et les effets. 

C’est ce que je vous propose aujourd’hui, afin de mettre en « vacances » votre anxiété. 

Qu’est-ce que l’anxiété ? 

C’est une émotion désagréable qui combine des symptômes physiques  et des pensées anxieuses. 

L’anxiété est un phénomène normal lorsqu’elle reste sous une certaine intensité. 

Ce stress sera même salvateur dans plusieurs situations. Par exemple : 

  • Si je stresse avant un examen, cela pourra me motiver à mieux me préparer, m’organiser dans mes révisions, me donner des temps de repos, etc… 
  • Si j’angoisse à l’idée de devenir maman, je lirais des ouvrages d’éducation, de conseils aux parents, je m’inscrirais à un groupe de parents, etc… 
  • Si je redoute le verglas, je me donnerais les moyens en mettant des crampons sous mes chaussures, en roulant de façon plus lente et sécuritaire, en ayant les bons pneus, etc… 

Par contre, lorsque l’intensité du stress augmente, cela devient difficilement gérable.  

Des symptômes physiques vont apparaître :  

  • Palpitations musculaires, cardiaques et stomacales 
  • Impression d’étouffer 
  • Douleurs au ventre 
  • Sentiment de pression thoracique 
  • Vertiges 
  • Transpiration 
  • Bouffées de chaleur 
  • Fourmis dans les mains 
  • Tremblements  
  • Troubles du sommeil

La personne va anticiper certaines situations comme : 

 

  • se retrouver face à une araignée
  • rencontrer et parler avec des nouvelles personnes 
  • craindre une crise d’anxiété (la peur d’avoir peur) 
  • redouter le futur 

 

Elle va avoir son esprit focalisé sur ses inquiétudes, ruminations, obsessions, doutes, craintes.  

C‘est épuisant, cela « gruge » l’énergie de la personne, elle devient moins performante, plus susceptible d’avoir un arrêt de travail, se sent handicapée. 

Heureusement il existe plusieurs solutions.  

Il existe différents traitements comme : 

  • La psychothérapie   
  • Les traitements médicamenteux 

Mais au-delà de ces 2 très bons supports, VOUS pouvez aussi AGIR 

Et profitez de vos vacances pour changer vos habitudes et mettre votre anxiété en vacances ! 

Je vous livre 12 moyens, rassemblés en 2 catégories, que vous pouvez appliquer facilement durant l’été afin d’en faire de nouvelles habitudes qui vous soutiendront dans le futur. 

Tous ces petits changements amèneront des transformations positives sur le plan physique et mental dont vous bénéficierez rapidement. 

Alors, n’hésitez pas ! Passez à l’action. 

1. Adopter des comportements de vie saine

  • Apprenez à respirer ! contrôler votre respiration 

Utilisez la méthode 3-3-3 : inspirer et expirer 3 fois par la bouche, puis 3 fois par le nez et enfin 3 fois en inspirant par le nez et en expirant par la bouche ou  

Pratiquez la respiration en « carré » : Inhaler quatre secondes, garder les poumons pleins quatre secondes, expirer lentement sur quatre secondes et garder les poumons vides quatre secondes avant de recommencer. 

Le faire plusieurs fois par jour 

  • Évitez l’alcool et les exitants : café, thé, etc 
  • Bannissez les cigarettes, drogues, etc  

Ces substituts vont peut-être vous donner l’illusion que vos soucis et problèmes se sont évaporés pendant quelques heures. Mais une fois l’effet atténué, vous ressentirez vos symptômes encore plus violemment. 

  • Dormez plus ! (Vous êtes en vacances ? C’est le moment d’en profiter !) 

Le manque de sommeil est un autre facteur qui peut accroître l’anxiété au quotidien. 

Les nuits de moins de 8 heures sont à éviter 

  • Mangez sainement et en quantité adéquate 

Pensez à manger des fruits et des légumes afin  d’ingurgiter les vitamines  dont votre corps a besoin pour être fonctionnel. 

  • Faites de lexercice régulièrement 

Toutes les études le démontrent : l’activité physique permet d’éliminer le stress, occasionne une saine fatigue (qui permet de mieux dormir) et augmente les taux d’endomorphines qui réduisent la douleur et provoquent un état euphorique. 

2. Affronter vos peurs 

Sachez que plus vous évitez la source ou les situations qui vous stressent, plus elles augmentent dans leurs effets. L’anxiété empire et devient plus handicapante. 

Alors,  

1. Rencontrer des personnes 

  • Inscrivez-vous dans un club, une association, un cours 
  • Répondez présent aux invitations 
  • Faites la fête 

2. Changer votre état d’esprit 

Sachez que 90 % des scénarios négatifs que vous imaginez n’arriveront jamais ! Alors apprenez à avoir un autre regard, à muscler vos muscle cerveau de la bonne manière ! 

  • Remarquez tout ce qui a bien fonctionné dans votre journée  

Par exemple, les enfants sont partis à l’heure, vous avez fini votre rapport à temps, le réparateur a trouvé la cause de la fuite et l’a réparée 

  • Notez 3 choses positives par jour dans un carnet  

Par exemple : le coucher de soleil était magnifique, vous avez fait une belle promenade et vos enfants ont bien joué ensemble 

  • Faites des activités qui vous remplissent ! 

Inscrivez-vous à un cours, prenez des leçons dans un domaine ou un autre qui vous plaise. 

Peindre, colorier, faire des bijoux, apprendre l’ébénisterie, jardiner, faire de la poterie…les solutions ne manquent pas de vous remplir.  

  • Écoutez de la musique 

Quelque chose que vous aimez ou qui est relaxant 

Prenez un bain détendant ou donnez -vous un moment de relaxation, faites de la méditation ou du yoga 

  • Préoccupez-vous des autres et cherchez comment les aider, les rendre heureux, les soulager selon les besoins 

Votre esprit sera « défocalisé« , ce qui vous changera les idées et en plus, vous ferez du bien autour de vous !   

Si vous appliquez tous ces outils, je peux vous assurer que votre anxiété diminuera.  

Conclusion 

Je me souviens de ma grand-mère qui disait souvent : 

» Aides-toi et le ciel t’aidera » 

Vous avez l’occasion de mettre cet adage en pratique grâce aux astuces que vous avez lues pour éloigner l’anxiété. Alors ne vous en privez pas ! 

Et transmettez-le à toutes les personnes qui pourraient en bénéficier. 
Sur ce, je vous souhaite de très belles vacances sereines et comblantes. 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here