Rigueur, rigidité, flexibilité et lâcher-prise

Il y a quelques années, alors que je travaillais dans une CMP : consultation Médico-Psychologique, mes collègues et moi-même avons dû faire face à de nombreux changements dans l’organisation du travail.

Cela faisait des années que nous fonctionnions sur un certain modèle. Et là, presque du jour au lendemain, « nous devions tout changer ».

L’ensemble du personnel a été scindé en 2 équipes : l’équipe Nord et l’équipe Sud, avec chacune à leur tête un médecin-chef différent.

Il a fallu délimiter les territoires géographiques, mais aussi physiques, revoir notre manière de fonctionner, les critères d’admission, etc…

Et aussi nos horaires puisqu’il fallait dorénavant assurer des soirées et nos dates de congé car la direction exigeait maintenant qu’il y ait toujours les 2/3 du personnel présents.

Je me souviens combien ça a été difficile.

Rigueur, rigidité, flexibilité et lâcher-prise

Notre travail était très prenant et voilà qu’ils nous ajoutaient des restrictions et des contraintes supplémentaires !

La plupart d’entre nous l’ont mal vécu.

D’autant que ça nous était imposés et pas du tout de notre choix.

Pourquoi je vous en parle aujourd’hui ?

Parce que je trouve qu’il y a beaucoup de similitudes avec ce que nous traversons présentement.

Notre monde a fonctionné de manière assez définie durant des décennies. 

Et, d’un seul coup, en quelques semaines, tout a changé.

Il a fallu s’adapter à de nouvelles règles, des restrictions à plusieurs niveaux, des limitations en tout genre et dans beaucoup de domaines, des arrêts dans nos activités professionnelles ou au contraire des surplus, des nouvelles conditions de travail, etc …

Cet événement mondial, inattendu, jamais vécu, a été une sorte de révélateur, mettant à jour ou faisant ressortir beaucoup de comportements, attitudes, réactions, peu porteuses.

Je ne sais pas pour vous, mais cette période m’a un peu « bousculée », fait réfléchir, me remettre en question sur mes objectifs, mes valeurs, ma vision.

Qu’en a t’il été pour vous ? Et comment le ressentez-vous actuellement ? Quel a été l’impact de la durée des restrictions sur vos vies ?

Dans ce que mes clients m’ont partagé, beaucoup se sont sentis démunis, fatigués, déprimés et pas à l’aise avec tous ces changements imposés.

L’impression de subir, ne pas s’en sortir, être acculé, tourner en rond, perdre leur motivation, devoir tout changer …

Et du coup, pour mieux « s’adapter », certaines personnes ont accentué des attitudes comme la rigidité, la rigueur ou à l’opposé, la flexibilité ou le lâcher-prise.

Sans toutefois, réaliser leurs impacts.

Entre autres, combien la rigidité peut être un frein, peut avoir des conséquences très négatives sur son bien-être.

Comment le lâcher prise et la flexibilité étaient des atouts… jusqu’à un certain point.

Comment la rigueur pouvait s’avérer utile et positive.

Mais :

  • Comment faire la différence entre rigueur et rigidité ?
  • Comment lâcher-prise sans tout laisser tomber ou fuir ?
  • Est-ce qu’être flexible, ce n’est pas finalement courber l’échine ?
  • Et quels sont les moyens de lâcher-prise tout en ayant de la rigueur et en se montrant flexible ?… 

Un véritable casse-tête !

Alors voici quelques points de repères !

La Rigidité

La Rigidité

Pour moi, la rigidité est un excès de rigueur. La personne devient inflexible mentalement, ne supporte aucune discussion, ni changement (un peu comme un mur)

Elle reste dans ses habitudes, ne se remet pas en question, défend ses principes comme un absolu et adopte une position de domination, de pouvoir.

« C’est comme ça et pas autrement »

Cette personne manque d’empathie, de bienveillance.

Elle n’a aucune compassion.

On a l’impression de se heurter à un mur ! 

Lorsqu’une personne tombe dans cette attitude excessive, c’est souvent pour se protéger.

Il y a une peur profonde du changement, de perdre des acquis, de perdre le contrôle.

Se tenir à ce qu’elle connaît, même si c’est obsolète, inadapté ou inadéquat, est plus rassurant que de se jeter dans l’inconnu. Même au risque de tomber.

La Rigueur

La Rigueur

La rigueur, de son côté est une approche de travail qui s’attache à procéder avec ordre et méthode, pour aller jusqu’au bout des projets, en omettant aucun détail.

Les personnes qui ont de la rigueur sont méthodiques. Elles inspirent confiance par leur professionnalisme. 

Même un artiste a besoin de rigueur pour aboutir dans ses créations. Il y a des règles en peinture, couture, sculpture, photographie, bouquet de fleurs, tricot, …

Il y a un ordre, des étapes, une coordination lorsqu’on est plusieurs à travailler sur un même projet, à respecter. 

C’est pour cela que des professions comme le contrôle de la qualité, de la gestion, des organismes de validation ont été créé.

Par contre, cela peut mener à un travers que j’ai souvent dénoncé : le perfectionnisme ! 

Eh oui… Nous avons vraiment besoin d’être attentif de ne pas tomber dans ce travers. Car il pourrait nous amener à devenir…rigide !

La Flexibilité

La flexibilité psychologique a été définie comme la capacité à être conscient de ses pensées et sentiments du moment présent

Je parle ici de la flexibilité psychologique.

Elle est l’inverse de la rigidité.

Vous connaissez la fable de Jean de Lafontaine : le chêne et le roseau. 

C’est la meilleure illustration de la rigidité à travers l’image du chêne qui finalement tombe alors que le roseau plie.

Selon le psychologue américain Hayes : « La flexibilité psychologique a été définie comme la capacité à être conscient de ses pensées et sentiments du moment présent. Et ce, sans que cela empêche de poursuivre ses actions dans la poursuite de ses objectifs et de ses valeurs ».

La flexibilité psychologique est ainsi décrite comme une capacité d’acceptation et d’engagement.

C’est aussi l’habileté de pouvoir concevoir plusieurs possibilités pour résoudre un même problème, avoir plusieurs façons différentes pour faire des choses, penser en dehors des normes.

Vous le savez… la vie, c’est le changement. Depuis que vous êtes nés, vous avez été confrontés à des millions (au moins !) de changements, d’évènements inattendus, de renversement de situation. Et vous avez survécu ! 

Malgré tout, certains d’entre nous redoutent ces variations, sont comme paniqués face à cette possibilité d’impermanence et veulent tout contrôler. Ils vont penser de manière obsessive à tout ce qu’ils doivent prévoir, vont tenter de tout anticiper, se donneront des obligations comme :

  • Il fait que…
  • Je dois faire
  • Tout doit être parfait

Or, même lorsqu’on a tout prévu, il peut y avoir des aléas, des imprévus, des imperfections. À ce moment-là, ils vont être démunis, angoissés, ils s’en voudront comme si c’était leur faute, qu’ils étaient les auteurs de ce problème.

Ils n’ont pas développé leur capacité d’adaptation et perdent une part de leur potentiel.

Bien sûr, certains évènements font peur : être licencié, se séparer, subir certaines maladies, changer de pays, etc…

Ce qui est problématique, c’est de rester dans cette peur, de paniquer face aux transformations de la vie, d’être dans la résistance. C’est usant, « énergétivore » et angoissant.

Face à certaines circonstances, il est normal d'éprouver de la colère, de la peine, de se sentir incompétent, frustré, déçu

Face à certaines circonstances, il est normal d’éprouver de la colère, de la peine, de se sentir incompétent, frustré, déçu…

Après cette phase d’émotions (normale ! j’insiste), il y aura souvent une période de deuil. Deuil de son couple, de son travail, de sa santé…

Ensuite, c’est l’étape où la flexibilité entre en jeu si nous voulons sortir grandi de cette épreuve. Elle va nous permettre de relativiser la situation, résoudre le problème,  s’adapter, trouver des solutions,  grandir.

Par exemple, au lieu de penser : 

  • C’est toujours comme ça
  • Il n’y a qu’à moi que ça arrive
  • Je n’y arriverais jamais
  • Je ne suis pas à la hauteur
  • Je suis trop (jeune, âgé, inexpérimenté, etc..) pour…

Vous aurez besoin de vous dire : 

  • Je n’ai pas forcément le contrôle sur les évènements mais sur ma réaction, bien sûr !
  • Je vais y arriver petit à petit
  • J’ai le droit de me tromper et d’apprendre
  • C’est l’occasion où jamais

La flexibilité va se manifester de différentes manières, selon les circonstances.

Par exemple : 

  • Changer de vision
  • Nuancer ses perceptions
  • Vivre le moment présent
  • Accepter les transformations
  • Être réaliste optimiste
  • Lâcher-prise

Dans tous les cas, cela vous appartient. C’est vous qui allait développer ces capacités, les mettre en œuvre, vous en servir. Et plus vous les posséderez, mieux vous passerez au travers des circonstances difficiles de la vie, mieux vous saurez rebondir.

Le Lâcher-prise

Comment lâcher prise

Ce qu’il faut bien saisir, c’est que le lâcher-prise, ça n’est pas : 

  • Fuir
  • Laisser tomber
  • Être passif
  • Se décharger
  • Nier
  • Etc…

Le lâcher prise est une forme de prise de conscience de ses limites. 

Nous pouvons avoir du contrôle sur nos émotions, nos façons d’agir et réagir mais pas sur les évènements ou sur certaines situations !

Savoir reconnaître ce que nous pouvons changer et ce que nous ne pouvons pas, être lucide sur ce qui est de notre possible, de nos capacités, c’est là où se joue le lâcher-prise.

Quelque fois, cela nécessitera de changer nos manières de faire, de penser ou d’être.
Comme : 

  • Accepter que nous sommes parfaitement imparfaits !
  • Se défaire de son perfectionnisme
  • Changer de stratégie
  • Vivre le moment présent

Conclusion

rigueur, flexibilité et lâcher-prise !

Il n’existe pas d’attitude parfaite. Mais certaines sont plus appropriées et aidantes que d’autres. 

Elles sont « énergétigènes », facilitantes, mieux adaptées, positives. Elles permettent de mieux passer au travers des bouleversements, troubles et autres désordres de la vie.

Alors, je vous invite à repenser vos réactions et à vous offrir le trio gagnant :  rigueur, flexibilité et lâcher-prise !

Jacqueline ARBOGAST

pbagnpg@wneobtnfg.pbz
Auteure, coach, conférencière, formatrice, thérapeute

Ma mission est d’inspirer le plus de personnes à rebondir et bien vivre leur vie !

Pensez de partager cet article ! Il peut être utile à d’autres.
Merci d'avance pour eux.

Bénéficiez en tout temps de mes conseils
À travers mes livres et e-books
  • Le dico pour des relations saines

  • Les saboteurs sont parmi nous

  • Comment combattre la procrastination

  • Pour des relations saines au travail

error: Ce contenu est protégé!

E-book gratuit

 Des techniques concrètes et soutenues par 20 ans d'expériences sur le terrain en tant que coach, conférencière, formatrice agréée et psychothérapeute

E-book gratuit

 Des techniques concrètes et soutenues par 20 ans d'expériences sur le terrain en tant que coach, conférencière, formatrice agréée et psychothérapeute

Retour haut de page
X